Actuariat-Dauphine

Le Métier d’Actuaire

Le risque est intrinsèquement lié à la vie et aux activités humaines. On sait par expérience que, même en faisant preuve de prudence, il n’est pas possible d’éliminer le risque, ni d’en exclure totalement la réalisation, c’est-à-dire la survenance d’événements dommageables pour les personnes ou pour les biens. De ce fait, les agents économiques s’efforcent d’identifier les risques auxquels ils sont soumis et de les mesurer. Ils cherchent aussi à prévoir les conséquences des risques lorsqu’ils se concrétisent et d’en atténuer les effets négatifs par une évaluation anticipée de leur coût économique.

L’actuaire est un spécialiste ou un ingénieur du risque, dont l'activité s’exerce principalement dans les domaines assurantiels et financiers. Ses compétences supposent une maîtrise approfondie des outils financiers, des modèles probabilistes, des techniques statistiques mais également des  théories économiques et des contraintes juridiques. L’évolution de la profession au cours des dernières décennies montre que la maîtrise mathématique reste plus que jamais essentielle, à cause de la sophistication croissante des techniques concernées. De plus, le champ d'action de l'actuaire a tendance à s’élargir.Hormis l'assurance classique (vie ou dommages), on peut citer entre autres les systèmes de retraite et de protection sociale, les risques climatiques, et ceux liés aux opérations financières de plus en plus complexes et rapides dans le contexte de la globalisation. Un exemple actuel concerne les nouvelles contraintes sur immobilisation de fond propre suite aux reformes de Solvabilité 2 et aux normes IFRS.

Ainsi, l’actuaire est un mathématicien appliqué, ingénieur de l'assurance et de la finance. Il doit concourir par ses compétences au bon fonctionnement et à la pérennité des entreprises ou organismes opérant dans ces domaines. De part les compétences de son expertise et sa rareté, l'actuaire bénéficie de conditions de rémunération avantageuses.